PATRIMOINE



Petit Parcours Guidé

Partir de la Place Saint-Jean, centre des commerces et siège de la Mairie installée dans les anciennes halles où se tenait le marché, bâtiment de style Baltard (1903).

Vers le nord, traverser la "placette" ou place de l'Horloge puis la Grand-rue pour découvrir l'église paroissiale Saint-Martin édifice dont l'origine du XIIème siècle lui vaut d'être classée monument historique.

Passer devant le presbytère pour s'engager en face rue Montels, longer le cimetière jusqu'à la salle Simone Signoret salle des fêtes oú ont lieu pour les associations : activités, représentations, expositions, lotos, repas... Continuer jusqu'au Collège de "la Petite Camargue" (900 élèves) avec son unité de production culinaire, ses terrains de sport et le nouveau gymnase.

En revenant vers le village, découvrir le complexe sportif Michel Galtier (football) ; les terrains de tennis et l'espace de jeux-enfants.

Revenir vers le cimetière, prendre à gauche la rue de "l'Abrivado" jusqu'au croisement où se trouvent les écoles maternelle et élementaire (280 élèves environ).

Toujours à gauche passer devant les Arènes "Robert Brès" où se déroulent du printemps à l'automne les traditionnelles courses de taureaux "à la cocarde" ou "courses libres" ainsi que les spectacles taurins liés au folklore local.

Traverser ensuite la route départementale 24, avenue Marius Ales, pour rejoindre par la rue Jardin Colar la cave coopérative imposant bâtiment construit en 1917 pour accueillir les raisins de nombreux coopérateurs de l'époque et procéder à la vinification.

Continuer en traversant la zone artisanale jusqu'à l'usine de recyclage, au carrefour avec la rue de la Libération, prendre le chemin en face jusqu'à la rivière locale, la Viredonne. Suivre le bord de la Viredonne, rive gauche jusqu'au Boulodrome, en découvrant les jardins familiaux sur votre gauche de l'autre coté de la rivière. Au boulodrome municipal, jeu lyonnais et pétanque se jouent près d'une grande bâtisse, autrefois abattoir municipal.
On se retrouve ainsi au bord de la D 24 qu'on n'a plus qu'à traverser pour regagner la place centrale par la rue de Moulines.